Je viens de jeter un œil sur une étude très complète du magazine l'hotellerie-restauration, malheureusement en abonnement payant réservé aux seuls abonnés du journal. Et c'est bien dommage tant cette étude est riche d'informations.

Première grande idée : des effectifs en baisse. Les effectifs salariés des chaines d'hôtellerie et de restauration sont en baisse de plus de 2% après plusieurs années de baisse. Deuxième grande idée : le salaire brut moyen mensuel, hors avantages en nature atteint en 2007 les 1571 euros.

Bien sur, il faudra vous procurer l'étude complète pour mieux comprendre les spécificités de chaque poste, mais avec près de 50% du personnel de restauration payé au smic, 62% du personnel en hébergement, cette smicardisation de la profession en dit long pour moi sur les difficultés de recrutement du secteur. Même si l'étude nous dit que le salaire est un élément prépondérant pour seulement 3%. 3% de qui, de quoi ?