C'est le titre de la dépêche d'agence que j'ai lu sur la Presse Canadienne : l'emploi a connu une croissance vigoureuse en 2007.

Au Québec, l'emploi a connu une croissance vigoureuse en 2007, son niveau moyen ayant progressé de 86 300, une augmentation de 2,3 pour cent.

Selon l'Institut de la statistique du Québec, cette croissance est plus forte que celle notée lors des quatre années précédentes et est fortement attribuable à la hausse du travail autonome, avec un gain de 49 600 emplois. Ainsi, plus de la moitié des emplois créés en 2007 le sont sous la forme d'emplois autonomes.

De son côté, l'industrie des services a généré 115 200 emplois tandis que celle des biens a affiché une perte de 29 000 emplois.

Le taux de chômage a diminué fortement en 2007, passant de 8 pour cent 7,2 pour cent, un creux historique. Il chute chez les femmes et chez les hommes mais la baisse est plus importante dans le premier cas.

Je ne sais pas pourquoi je ne peux lire ça sans penser à ça. Les deux nouvelles dans le même soirée, ca fait un drôle de mélange.