L'Insee publie une note sur un thème qui me tient à cœur, mais pas franchement le plus facile à appréhender : la qualité de l'emploi. Dans leur langue on présente la qualité de l’emploi comme un concept large et multi-dimensionnel.

C'est élégamment dit pour dire que tout cela reste très difficile à quantifier par un indicateur statistique. Franchement, ce genre d'études me rappelle ma jeunesse, celle ou l'habillage scientifique prenait tout son importance. Je ne sais plus aborder l'emploi aujourd'hui en utilisant de telles formules, et ce même si elles sont on ne peut plus précises . un petit exemple du style : La méthode d’analyse de données utilisée pour étudier l’évolution des regroupements repose sur l’algorithme de Kohonen (1995). Comme les ACP, cette méthode a pour objectif de regrouper les observations proches,mais sur la base d’un algorithme stochastique. On fixe une structure de représentation, le plus souvent une grille (un système bidimensionnel) ou une ficelle (système unidimensionnel). À partir d’une distribution initiale aléatoire des observations, l’algorithme regroupe les observations les plus proches dans une même case ou dans des cases voisines, après un certain nombre d’itérations permettant d’obtenir une convergence.

Aujourd'hui j'essaye juste d'être utile à celui qui cherche comment se rendreà un forum emploi et quels sont les postes les plus présentés, ce qu'ils contiennent. Et déjà cela j'ai le plus grand mal à faire.

Reste au final une très belle étude, particulièrement intéressante pour ceux qui veulent essayer de comprendre les différents marchés du travail au niveau européen, je sais c'est un sujet un poil spécifique :) - même si la conclusion globale - __La dynamique de la qualité de l’emploi en Europe depuis 1995 est en amélioration globale__ - me laisse très sceptique. Algorithme de Kohonen ou pas.

Telecharger le document Pdf