obsdurecrutement

mardi 31 octobre 2006

Vu Lu Entendu Jean-Louis Borloo invité de PPDA

Borloo PPDAPetit couac à l'infographie de Tf1. Parce qu'à 20 Heures, le PPDA en question avait pris des couleurs. Comme quoi, même absent une star est présente. Si l'infographiste a bien su découper la photo de Jean-louis Borloo, il ne fallait pas lui demander en plus de regarder le journal pour voir qui ce ministre avait devant lui. Symptomatique.

D'autant qu'avec quelqu'un ayant l'esprit aussi spécial que le mien, la dernière modification de la homepage de tf1.fr me laisse perplexe :)

L'info pour betas ? non quand même pas ! bizarre qu'ayant rencontré pas mal de sites "beta", cette réflexion profonde soit tombée sur Tf1. Un mauvais zazar sans doute.

On savait la nouvelle "urgente". Restait à savoir qui allait se précipiter le premier pour annoncer cette bonne parole. C'est Jean-Louis Borloo qui a pris tout le monde de vitesse. Jacques Chirac devra se contenter des colonnes du Figaro de demain.

Rien de bien neuf dans ce satisfecit gouvernemental, si ce n'est l'insistance du ministre à en attribuer tout le mérite au fameux "suivi individualisé" des chômeurs. Remarquons au passage que pas une seule fois le terme de cne ne fut prononcé.

J'attends un chiffre qui sera publié un peu plus tard : le % de sorties de l'anpe pour reprise d'activité.


vendredi 11 août 2006

Gouvernement Borloo Villepin : les chiffres du chômage objet de toutes les manipulations

Le Nouvel Observateur donne dans cet article une vision bien inquiétante des manipulations et des jeux d'influence dont la publication des chiffres du chômage fait l'objet.

Petit extrait significatif :

Borloo travaille dans l'espièglerie. C'est fin juin qu'il a réussi sa meilleure farce. La baisse du chômage s'annonçait « historique », c'est-à-dire un peu plus forte que d'habitude. Pas question de laisser le prédateur de Matignon s'en emparer. Alors le ministère de l'Emploi a carrément transmis aux conseillers de Villepin des chiffres bidon... Le temps que Matignon prenne conscience de la manipe, Borloo avait déjà fait le tour des médias...

Il faudra lire sur place ce que ces messieurs pensent en privé des mesures qu'ils soutiennent en public : le CPR était une folie, le CNE qui serait à l'origine de la moitié des créations d'emploi en France, les vexations des tablettes lors des conférence de presse...

Je ne suis pas particulièrement naîf comme garçon. La couleur des politiques en question ne m'intéresse même pas, ayant l'étrange sentiment que ce genre de médiocrité est largement partagé de l'autre bord. En tous cas, cela me conforte un peu plus dans l'idée de lire et d'écouter les mensuelles bonnes nouvelles du front de l'emploi avec une oreille disons attentive. Comportement qui n'est au passage pas le propre du politique, je ne m'étendrai pas sur ceux des acteurs commerciaux du blog emploi par exemple, du même acabit. A vrai dire, cela me laisse sur le cul ce genre de choses. A ce stade, l'envie de mordre, de dénoncer s'efface devant un tel dégoût...

A chacun ses farces et son sens de l'espièglerie.


jeudi 17 février 2005

Chiffres 500000 emplois sur trois ans

500000 emplois sur trois ans selon le Plan Borloo des emplois de service à la personne.

Liste des articles dans Google

L'article n'est plus disponible.




Google
 
Web Sur mon Obs
La lettre de motivation Mon blogroll emploi