obsdurecrutement

mercredi 12 août 2009

Chiffres Marché de l'emploi intérim en juin 2009

Fin juin 2009, le nombre d’intérimaires s’établit à 481 800, en valeur corrigée des variations saisonnières, soit une perte mensuelle de 4 800 emplois intérimaires (-1,0% par rapport à fin mai 2009). En un an, le taux d'évolution est de -26,1% (- 169 800 de fin juin 2008 à fin juin 2009)

Lire la suite


mardi 27 janvier 2009

fin d'annee en forte chute pour l'intérim en Belgique selon Federgon

Par rapport au mois de décembre de l'année dernière, le secteur a chuté de -15,93%. Le nombre d'heures d'intérim prestées a décru de -22,98% dans le segment des ouvriers et de -5,10% dans le segment des employés.

Lire plus de données sur le site


jeudi 4 septembre 2008

Rapports Dares : l'interim en 2007 en forte croissance

La Dares publie un intéressant document sur l'intérim en 2007et signale sa forte croissance.Près de 6%, deux fois plus qu’en 2005 et 2006.

La hausse concerne l’ensemble des grands secteurs d’activité utilisateurs d’emploi intérimaire. De même, elle concerne cette année l’ensemble des classes d’âge et toutes les catégories socioprofessionnelles, à l’exception des cadres. nous dit-on.

Le chiffre que j'ai choisi de mettre en lumière est celui de la durée moyenne de la mission d'intérim : deux semaines pour faire simple, j'aime pas trop les 1.9 semaines. 15 jours par mission donc. un chiffre qui m'a vraiment surpris, d'après tout ce que je calcule ces temps-ci, c'est très nettement en dessous de ce que j'obtiens. A suivre donc.

Télécharger l'étude Dares Pdf


mardi 20 mai 2008

Vu Lu Entendu Rentree scolaire : participation possible du Fasst pour les interimaires aux frais de rentrée scolaire

Autre volet de l'action sociale du Fasst, après le logement et les vacances, l'aide aux frais de rentrée scolaire pour les enfants des salariés intérimaires.

Une rentrée en forme

A la rentrée 2008, les salariés intérimaires pourront compter sur le Fastt pour les aider au financement des frais de scolarité de leurs enfants. Grâce à un système de degré, les parents percevront une somme en fonction du niveau d’étude de leur enfant :
• De la 6ème à la troisième : 153 € par enfant
• De la 2nde à la Terminale : 229 € par enfant (20 ans max)
• BEP – CAP : 229 € par enfant
• Université : 458 € par enfant (de 18 ans à 20 ans)

Destination rentrée facile

En parallèle, le Fastt propose une Bourse d’études pour les élèves des établissements publics d’études supérieures (BTS – DUT et autres cursus). Celle-ci s’élève à hauteur de 1 524 € répartie sur 8 mois (25 ans max). Les salariés intérimaires peuvent cumuler ces aides avec les allocations proposées par la Caisse d’Allocation Familiale.

Afin de bénéficier de ces prestations, le parent salarié intérimaire doit en faire la demande, soit par Internet, soit par téléphone : Pour solliciter ces aides, il suffit pour le salarié intérimaire (ayant été en mission entre le 1er août et le 30 septembre) de retourner son dossier complet avant le 30 novembre et de joindre une justification attestant de 450h d’ancienneté dans l’intérim (toutes enseignes de travail temporaires confondues). Les enfants concernés doivent être fiscalement à charge. Cette aide est attribuée sous condition de ressource : le quotient familial doit être inférieur ou égal à 412€. Lors de la rentrée 2007, 14 350 enfants ont bénéficié des allocations de rentrée scolaire et des bourses d’études. Le Fastt, en consacrant plus de 3 millions d’euros à cette aide, apporte ainsi un sérieux coup de pouce pour alléger le budget de salariés intérimaires. Pour tout renseignement supplémentaire ou demande de dossier, les parents peuvent contacter le Fastt au 0 800 28 08 28 ou faire la demande directement sur www.fastt.org


Vu Lu Entendu Vacances pour les salariés intérimaires : aides du fasst possibles

L'heure des vacances approche à grands pas. Voici ce que le fasst propose en matière d'aides aux vacances pour les salariés intérimaires, après le logement et la participation aux frais de rentrée scolaire.

Dès cet été, le Fastt lance une nouvelle offre spéciale « Vacances » destinée aux enfants des salariés intérimaires. Cette prestation, comprenant des séjours ainsi que des activités en centre de loisirs à prix réduit, est cumulable avec l’Avantage « Coup de pouce ». Avec ces aides, le Fastt permet aux enfants des salariés intérimaires de partir en vacances et aux parents d’accepter des missions durant les congés scolaires.

Des séjours et des activités en centre de loisirs à prix réduit

A partir du mois de juillet, le Fastt accompagne les salariés intérimaires en mettant à leur disposition des séjours à prix réduit et une contribution pour les vacances de leurs enfants.Celle-ci est cumulable avec les autres aides proposées par l’association et la Caisse d’Allocations Familiales.

Ce service représente en moyenne une réduction de 30% du coût total des séjours proposés par les opérateurs Juniors, Vacances pour Tous, UCPA ou VALVVF Okaya.

Cette remise équivaut à des tarifs négociés à hauteur de 8% par le Fastt à laquelle s’ajoute une participation financière de 200 € par semaine pendant une durée maximale de 4 semaines.

Des séjours pour tous les goûts

Le Fastt propose, par l’intermédiaire d’opérateurs spécialisés, des séjours variés qui séduiront parents et enfants. En fonction des centres d’intérêt de chacun, ils peuvent être généralistes,sportifs ou linguistiques et avoir lieu aussi bien à la mer, à la montagne ou à la campagne qu’en France ou à l’étranger…

Les parents peuvent se renseigner au 0 800 28 08 28 ou consulter l’offre sur le site fasst.org

Pour bénéficier de cette offre, il suffit que l’enfant soit âgé de 4 à 16 ans et que le parent salarié intérimaire atteste d’une mission pour la période concernée.

Avantage « Coup de pouce »

Le Fastt perpétue cette année encore l’offre « Coup de pouce ». Cet avantage, d’une hauteur maximale de 305 € par an, permet de participer aux frais liés aux vacances et autres séjours scolaires de chaque enfant de salarié intérimaire dès 3 ans et ce jusqu’au 18ème anniversaire. 5 700 subventions « Coup de pouce » ont été versées en 2007 par le Fastt.

Pour prétendre à cette aide, le salarié intérimaire devra retourner sont dossier complet un mois avant le départ de l’enfant et joindre une justification de 450h d’ancienneté au cours des 12 derniers mois, avoir un quotient familial inférieur ou égal à 412€ et être en mission ou l’avoir été au cours des 12 derniers mois.




Google
 
Web Sur mon Obs
La lettre de motivation Mon blogroll emploi