obsdurecrutement

dimanche 18 mai 2008

Mes livres Le salarié jetable : 25 and d'etude des licenciements américains

salarie jetable Le salarié jetable est le dernier ouvrage de Louis Uchitelle, chef du service économique du New York Times. Il dissèque 25 ans de licenciements américains et tire quelques vérités pour le moins dérangeantes.

sur le plan des licenciements et de l'adaptation "nécessaire" de l'économie, il nous rappelle ce qu'on entend en effet souvent, et pas seulement qu'aux USA : Soyez patients, nous dit-on : toute évolution significative de l’économie de marché depuis Adam Smith s’est accompagnée d’une phase de privations et de bouleversements, suivie d’un retour à l’équilibre. Le cycle actuel n’y fait point exception. La renaissance et la stabilité succéderont aux ravages du moment présent. Seulement, de récompense, on n’en voit poindre aucune à l’horizon. Les vagues de licenciements se succèdent sans coup férir.

Un autre mythe qu'il ébranle est celui de la formation. Loin de souffrir d’une pénurie de main-d’œuvre qualifiée, l’économie américaine compte au contraire des millions de salariés surqualifiés par rapport à leur travail. C’est particulièrement vrai pour les diplômés de l’enseignement supérieur, qui représentent aujourd’hui 30 % de la population contre 10 % dans les années 1960. Ils se retrouvent parfois à devoir gagner leur vie en travaillant comme vendeurs ou administrateurs de bureaux, à accepter des postes dans l’hôtellerie ou la restauration, à devenir charpentier, steward ou hôtesse de l’air, ou encore opérateur de saisie. Selon le département du Travail, le nombre d’emplois qui nécessitent un diplôme d’enseignement supérieur s’est certes accru, mais moins vite que le nombre de diplômés, et la tendance est susceptible de se confirmer jusqu’en 2010.

Le livre est disponible aux environs de 25 €.


mercredi 9 janvier 2008

Vu Lu Entendu le Munci chiffre les licenciements dans les services informatiques

le Munci nous sort une TRES intéressante étude sur les licenciements dans les services informatiques. Il chiffre ces licenciements à près de 10000 d'après ses sources Unedic.

Ces chiffres RELATIVISENT fortement l’importance des RECRUTEMENTS dans notre secteur et nous amènent à rappeler que le TURNOVER est composé aussi bien de démissions que de licenciements.En effet, rappelons qu’il n’y a qu’une seule création d’emploi "nette" pour 3 à 4 recrutements "bruts", le reste consistant en des remplacements de personnel (en 2006 : environ 14 000 créations d’emplois "nettes" pour près de 40 000 recrutements "bruts"

Les vérités du Munci, c'est à lire chez eux. Ça vaut le déplacement.


mardi 8 août 2006

Droit du travail Discrimination à l'embauche : Licenciement & Indemnités L122-45-2

Article L122-45-2

  • (Loi nº 2001-1066 du 16 novembre 2001 art. 2 II Journal Officiel du 17 novembre 2001)
  • (Loi nº 2002-73 du 17 janvier 2002 art. 164 Journal Officiel du 18 janvier 2002)

Est nul et de nul effet le licenciement d'un salarié faisant suite à une action en justice engagée par ce salarié ou en sa faveur sur la base des dispositions du présent code relatives aux discriminations, lorsqu'il est établi que le licenciement n'a pas de cause réelle et sérieuse et constitue en réalité une mesure prise par l'employeur à raison de l'action en justice. En ce cas, la réintégration est de droit et le salarié est regardé comme n'ayant jamais cessé d'occuper son emploi.

Si le salarié refuse de poursuivre l'exécution du contrat de travail, le conseil de prud'hommes lui alloue une indemnité qui ne peut être inférieure aux salaires des six derniers mois. De plus, le salarié bénéficie également d'une indemnité correspondant à l'indemnité de licenciement prévue par l'article L. 122-9 ou par la convention ou l'accord collectif applicable ou le contrat de travail. Le deuxième alinéa de l'article L. 122-14-4 est également applicable.

Section 7 Discriminations


dimanche 6 août 2006

Droit du travail Résiliation du contrat de travail à durée indéterminée L122-4 à L122-14-13

Résiliation du contrat de travail à durée indéterminée

Contrat de Travail Livre 1er Titre2


Droit du travail Résiliation contrat durée indeterminée Cas de Mise à la retraite L122-14-13

Article L122-14-13

  • (Loi nº 87-588 du 30 juillet 1987 art. 59 II Journal Officiel du 31 juillet 1987)
  • (Loi nº 91-72 du 18 janvier 1991 art. 1 Journal Officiel du 20 janvier 1991)
  • (Loi nº 99-1140 du 29 décembre 1999 art. 2 VI Journal Officiel du 30 décembre 1999)
  • (Loi nº 2003-775 du 21 août 2003 art. 16 Journal Officiel du 22 août 2003)

Tout salarié quittant volontairement l'entreprise pour bénéficier du droit à une pension de vieillesse a droit, sous réserve des dispositions plus favorables d'une convention ou d'un accord collectif de travail ou du contrat de travail, à l'indemnité de départ en retraite prévue à l'article 6 de l'accord annexé à la loi nº 78-49 du 19 janvier 1978 relative à la mensualisation et à la procédure conventionnelle.

Tout salarié dont la mise à la retraite résulte d'une décision de l'employeur a droit, sous réserve des dispositions plus favorables en matière d'indemnité de départ à la retraite contenues dans une convention ou un accord collectif de travail ou un contrat de travail, au versement d'une indemnité de départ en retraite équivalente soit à l'indemnité de licenciement prévue par l'article 5 de l'accord mentionné au premier alinéa s'il remplit les conditions fixées pour en bénéficier, soit à l'indemnité minimum de licenciement prévue à l'article L. 122-9 du présent code.

La mise à la retraite s'entend de la possibilité donnée à l'employeur de rompre le contrat de travail d'un salarié ayant atteint l'âge visé au 1º de l'article L. 351-8 du code de la sécurité sociale. Dans le cadre d'une convention ou d'un accord collectif étendu conclu avant le 1er janvier 2008 fixant des contreparties en termes d'emploi ou de formation professionnelle, ou en cas de cessation d'activité en application d'un accord professionnel mentionné à l'article L. 352-3 du présent code ou d'une convention conclue en application du 3º de l'article L. 322-4 ou dans le cadre du bénéfice de tout autre avantage de préretraite défini antérieurement à la date de publication de la loi nº 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites, un âge inférieur peut être fixé, dès lors que le salarié peut bénéficier d'une pension de vieillesse à taux plein au sens du code de la sécurité sociale. Cet âge ne peut être inférieur à celui fixé au premier alinéa de l'article L. 351-1 du code de la sécurité sociale.

Si les conditions de mise à la retraite ne sont pas réunies, la rupture du contrat de travail par l'employeur constitue un licenciement.

L'employeur ou le salarié, selon que l'initiative du départ à la retraite émane de l'un ou de l'autre, est tenu de se conformer aux dispositions des 1º, 2º, 3º et du dernier alinéa de l'article L. 122-6 du présent code.

Résiliation du contrat de travail à durée indéterminée




Google
 
Web Sur mon Obs
La lettre de motivation Mon blogroll emploi